Quel est l’effet de la lumière sur le vin ?

Comment bien conserver vos précieuses bouteilles

La conservation du vin est un véritable art qui nécessite une attention particulière aux divers éléments pouvant influencer sa qualité. L’un des facteurs essentiels à maîtriser est l’effet de la lumière sur le vin, car une exposition excessive à celle-ci peut avoir des conséquences néfastes sur les propriétés organoleptiques de votre précieux nectar. Dans cet article, nous explorons en détail les différents aspects de cette interaction entre la lumière et le vin et vous donnons quelques conseils pour assurer une bonne conservation.

Pourquoi protéger le vin de la lumière ?

Tout d’abord, il est primordial de comprendre pourquoi il est nécessaire de protéger le vin de la lumière. L’exposition à la lumière peut entraîner un phénomène appelé « goût de lumière » ou photodégustation, caractérisé par des arômes désagréables rappelant ceux du carton mouillé, résultant de réactions chimiques complexes entre certains composés volatiles présents dans le vin et les rayons lumineux. Ces réactions peuvent notamment affecter la riboflavine, un composé présent dans le moût du raisin ayant une action photosensibilisante.

Les effets néfastes de la lumière

Outre l’apparition du goût de lumière, la lumière, en particulier les rayons ultraviolets (UV), peut également causer d’autres dégradations au sein du vin, telles que :

  • La dégradation des anthocyanes, responsables de la couleur dans les vins rouges
  • L’évolution prématurée et accélérée du vin, conduisant à un vieillissement prématuré
  • La dégradation des arômes, altérant ainsi le profil sensoriel du vin
  • La formation d’odeurs désagréables résultant de l’action des rayons UV sur les sulfites présents dans le vin, utilisés comme conservateurs

Afin de préserver au mieux les qualités organoleptiques de vos précieuses bouteilles, il est donc primordial de contrôler leur exposition à la lumière, en particulier aux rayons ultraviolets (UV).

Conseils pour protéger votre vin de la lumière

Pour éviter les effets néfastes de la lumière sur votre vin, voici quelques conseils pratiques à mettre en œuvre :

1. Stockez vos bouteilles dans un endroit sombre

L’idéal, pour protéger votre vin de la lumière, est de le stocker dans un endroit totalement obscur, comme une cave traditionnelle ou un cellier. Si cela n’est pas possible, privilégiez un endroit où la lumière naturelle est absente ou très faible.

2. Utilisez des bouteilles teintées

Le choix de la bouteille peut également jouer un rôle important dans la protection du vin contre la lumière. Les bouteilles teintées, comme celles en verre de couleur verte ou marron, sont plus efficaces pour filtrer les rayons UV que les bouteilles transparentes.

3. Être attentif à l’éclairage artificiel

Même si l’éclairage artificiel est généralement moins nocif pour le vin que la lumière naturelle, il convient tout de même d’être vigilant quant au type d’éclairage utilisé dans votre cave ou cellier. Évitez autant que possible les éclairages néons et halogènes, qui contiennent une part importante de rayons UV. Préférez des ampoules LED ou incandescentes, qui émettent moins d’UV.`, Ce choix est particulièrement important pour les caves d’apparat où les bouteilles sont visibles et exposées à la lumière pendant une durée prolongée.

4. Utilisez des casiers de rangement adaptés

Pour minimiser l’exposition de vos bouteilles à la lumière, pensez également à les ranger dans des casiers spécialement conçus pour cela. Ces casiers permettent de stocker les bouteilles horizontalement, ce qui limite leur contact avec la lumière tout en garantissant un contact optimal entre le vin et le bouchon de liège, assurant ainsi une étanchéité optimale.

L’importance du contrôle de la température et de l’humidité

Outre la protection contre la lumière, d’autres paramètres doivent être contrôlés pour assurer une conservation optimale de votre vin. La température et l’humidité sont également des facteurs cruciaux à surveiller :

  • Une température de conservation idéale se situe entre 10 et 14°C.
  • Quant à l’humidité, un taux d’humidité relative idéal se trouve entre 70% et 80%.

→ À lire aussi : Hygrométrie cave à vin : quel niveau d’humidité

En respectant ces conditions et en veillant à protéger votre vin contre la lumière, vous maximiserez vos chances de préserver ses qualités organoleptiques et d’en profiter pleinement lors de la dégustation.

Partager le guide

Facebook
Twitter
Pinterest
LinkedIn

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Des guides dans la même thématique

Trouvez la cave à vin qu'il vous faut

Vous êtes perdu dans votre choix ? On vous aide à dénicher la cave parfaite pour vos besoins.

Retour en haut